Ensemble de maisons innondées
A.Bouissou/TERRA - ADOBESTOCK

Premier risque naturel en France par le nombre de personnes exposées et l’importance des dommages qu’il provoque, les inondations concernent tous les territoires de métropole et d’outre-mer. De plus en plus fréquentes et intenses avec le changement climatique, elles menacent vies, habitations et emplois.

Que faire en cas d'INONDATION ?

Premier risque naturel en France, les inondations concernent une très grande majorité des territoires français.

Voici les bons réflexes à avoir pour prévenir ce risque et y faire face.

L'affiche est découpée en trois grandes parties, listant les mesures à prendre pour se préparer au risque, puis la conduite à adopter dès l'annonce de l'inondation et pendant toute sa durée. Description détaillée ci-après.
Antoine Levesque, pour Citizen Press

En haut, une image introductive montrant une personne s’éloignant en courant d’un cours d’eau, sous la pluie battante, tandis qu’en arrière-plan, des bâtiments et des arbres ont les pieds dans l’eau. Puis l’affiche est découpée en trois grandes parties, listant les mesures à prendre pour se préparer au risque, puis la conduite à adopter dès l’annonce de l’inondation et pendant toute sa durée.

Les mesures préventives à prendre avant une inondation sont :

  • se renseigner auprès de sa mairie sur le type d’inondation susceptible de survenir sur le territoire et sur les mesures de protection (lieux d’hébergement en cas d’évacuation, etc.) ;
  • faire réaliser un diagnostic de vulnérabilité de sa maison ;
  • préparer son kit d’urgence 72 heures avec les objets et articles essentiels ;
  • prévoir les dispositifs de protection à installer : sacs de sable, barrières amovibles (batardeaux) et le matériel pour surélever les meubles ;
  • aménager une zone refuge à l’étage, avec une ouverture permettant l’évacuation, ou identifier un lieu à proximité pour se réfugier.

Quand une inondation est annoncée et que l’eau monte, il faut : 

  • s’éloigner des cours d’eau, berges et ponts ;
  • reporter tous ses déplacements, que ce soit à pied ou en voiture ;
  • ne pas aller chercher ses enfants à la crèche ou à l’école : ils y sont en sécurité ;
  • s’informer sur les sites Météo-France et Vigicrues ;
  • installer les dispositifs de protection sans se mettre en danger, et placer en hauteur les produits polluants ;
  • couper, si possible, les réseaux de gaz, d’électricité et de chauffage ;
  • se réfugier dans un bâtiment, en hauteur ou à l’étage, avec le kit d’urgence 72 heures ;
  • ne pas descendre dans les sous-sols ou les parkings souterrains.

Le dessin qui accompagne cette liste de recommandations montre une maison. Les habitants sont montés à l’étage sous les toits, avec notamment leur kit d’urgence 72 heures et des packs d’eau. Une troisième personne installe des batardeaux sur les portes et les portes fenêtres d’une maison, alors que l’eau a déjà commencé à monter, mais n’est pas encore à hauteur de la maison.

Pendant toute la durée de l’inondation : 

  • ne pas prendre sa voiture, car 30 cm d’eau suffisent à emporter une voiture ;
  • éviter de téléphoner afin de laisser les réseaux disponibles pour les secours ;
  • rester à l’abri et n’évacuer son domicile que sur ordre des autorités ;
  • rester à l’écoute des consignes des autorités.

Enfin, un lien est donné pour en savoir plus : georisques.gouv.fr 
 

 

N’hésitez pas à imprimer cette affiche et à la diffuser autour de vous.